Montbrison (Loire)

Sur les boulevards...

La hauteur des murs projetés (9,40M) et l’exiguïté du terrain ont rapidement imposé l’idée de préfabrication du pisé.
Lors de la réalisation des 202 m² de mur pisé, l’ensemble des caractéristiques de cette technique ont été confirmées.
En mitoyenneté, n’apportant aucun confort thermique, le pignon Nord, a été construit en brique de terre cuite.
Le bois, comme le pisé, travaille avec les différences d’hydrométrie. Le béton, par contre, travaille avec les différences de température. Pour ces raisons il a été choisi de construire des planchers bois (douglas).

La terre à piser a été extraite à Sainte Agathe la Bouteresse, à 19 kms du chantier, et livrée au fur et à mesure de l’avancement du chantier.

La conception de ce bâtiment, fût le résultat de l’écoute, de la compréhension, et de la confiance entre le Maître d’ouvrage, et les concepteurs : Antoine Morand, Architecte, Nicolas Meunier.

De part sa position, sa particularité, son importance, le chantier fut l’objet de nombreuses visites de la part d’ artisans, architectes, étudiants ou simples curieux... et d’une dizaine d’articles dans la presse régionale et nationale, revues professionnelles ou grand public.

Immeuble en pisé à Montbrison
Immeuble en pisé à Montbrison

Année

1995

Maitre d’oeuvre

Antoine Morand Architecte

Prestation

Construction des murs d’un immeuble

Article de la tribune 1999

PDF - 1.2 Mo